«

»

Nov 26

Le SPAN-CGT a un nouveau secrétaire général !

Ce jeudi 23 novembre, le SPAN-CGT a tenu son assemblée générale annuelle. La salle était comble et l’ordre du jour chargé : bilan de l’année 2016 et point sur l’actualité syndicale et sociale 2017, préparation du cahier revendicatif pour 2018, élection de la commission exécutive et de la commission financière de contrôle, constitution du bureau et élection du nouveau secrétaire général.

L’année 2016 a été marquée à l’Assemblée par une nouvelle progression du SPAN-CGT aux élections professionnelles et par les négociations sur les rémunérations et les retraites. À cet égard, le SPAN rappelle qu’il ne peut y avoir de discussion sérieuse sans information complète des syndicats. Il renouvelle sa demande de démocratisation de la prise de décision à l’Assemblée.

La priorité pour 2018 restera la bataille pour l’emploi et la défense du statut de la fonction publique parlementaire.

Alors que le Règlement intérieur de l’Assemblée prévoit un effectif de 1351 emplois permanents, près d’un poste sur cinq n’est pas pourvu ! Pour faire face à l’augmentation continue de l’activité, l’Assemblée recrute de plus en plus de contractuels, dont les rémunérations sont mauvaises et la précarité totale, et un nombre de tâches croissant est externalisé. L’élasticité des horaires comme la charge de travail des fonctionnaires titulaires servent in fine de variable d’ajustement.

Le résultat est sans ambiguïté : pression  et précarité se généralisent à tous les niveaux hiérarchiques et dans tous les champs d’activités. C’est la raison pour laquelle il est urgent de recruter et de mettre fin à la multiplication des régimes en intégrant les contractuels qui occupent des emplois permanents.

En fin d’AG ont été élus les membres des instances collégiales du syndicat. Alain Fauchoux, ouvrier professionnel au département du génie électrique a été élu à l’unanimité. Il prendra la suite de Philippe Thiénard, également ouvrier professionnel et chef des déménageurs.

C’est autour d’un verre de l’amitié que les camarades du syndicat ont pu fêter cette passation de relai et prendre de l’énergie pour les nombreuses luttes qui s’annoncent à l’Assemblée, comme dans le reste du pays.

C’est par une lutte organisée que s’obtiennent les victoires. La CGT en fait régulièrement la démonstration. Quel que soit votre statut à l’Assemblée, adhérez à la CGT ! Le SPAN-CGT est ouvert à tous les personnels occupant un emploi permanent (bulletin d’adhésion ici), tandis que la CGT des collaborateurs parlementaires est ouverte à ces derniers.