Nov 16

Le SPAN toujours mobilisé contre les ordonnances : on lâche rien !

Nov 13

Public, privé, toutes les raisons de se mobiliser !

Télécharger (PDF, 106KB)

 

Oct 09

Préavis de grève : le SPAN-CGT sera dans la rue le 10 octobre !

La mobilisation des fonctionnaires contre le gel du point d’indices et les suppressions massives de postes (entre autres) promet d’être suivie.

Il est déterminant d’en être partie prenante, car le nombre que nous serons fera la différence ! C’est l’objet du dépôt d’un préavis de grève par le SPAN-CGT.

Il n’est pas de luttes victorieuses sans luttes, alors le 10 octobre rendez-vous à 14 heures, place de la République !

Télécharger (PDF, 83KB)

Oct 04

Le 10 octobre : tous et toutes mobilisé-e-s pour la fonction publique !

Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s’accumulent pour les agent.e.s de la Fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d’emplois sur les 3 versants de la Fonction publique…
Et contrairement à l’engagement fait aux agent.e.s public.que.s par Emmanuel Macron dans le cadre de sa campagne présidentielle : “J’augmenterai votre pouvoir d’achat, comme celui des salariés des entreprises : vous paierez moins de cotisations et votre salaire net sera augmenté d’autant”, la hausse de la Csg se traduira au mieux par une simple compensation dans la Fonction publique, c’est à dire sans gain de pouvoir d’achat pour les agent.e.s !
Ainsi, toutes ces mesures vont impacter fortement et négativement le pouvoir d’achat de plus de 5,4 millions d’agent.e.s public.que.s et fragilisent les services publics rendus aux usagers. C’est inacceptable.
C’est totalement injuste pour les agent.e.s, et c’est totalement inefficace pour une Fonction publique de moins en moins attractive dans de nombreux secteurs. Ces mesures ne contribuent en rien à l’amélioration de la qualité des services publics. Services publics au sujet desquels nos organisations syndicales rappellent leur demande d’un débat de fond sur ses missions s’appuyant sur le bilan des réformes déjà engagées. Enfin, nos organisations rappellent leur attachement au code des pensions civiles et militaires et seront très vigilantes sur la future réforme des retraites annoncée pour l’ensemble des agent.e.s public.que.s.
C’est pour faire entendre ces profonds désaccords que les organisations syndicales appellent toutes et tous les agent.e.s à la grève, aux manifestations ou rassemblements (selon des modalités définies par les différents secteurs) pour se mobiliser le mardi 10 octobre prochain, date choisie par le ministre pour la tenue d’un rendez-vous salarial.
Elles exigent une véritable négociation salariale qui aboutisse à une réelle reconnaissance du travail, des missions et de l’engagement professionnel des agent.e.s par une augmentation du pouvoir d’achat et la revalorisation des carrières, le non rétablissement de la journée de carence et les moyens nécessaires pour permettre aux agent.e.s d’exercer leurs missions de services publics.

Communiqué unitaire du 15 septembre 2017 : GCT Fonction publique, CFDT Fonctions publiques, CFE-CGC Services Publics, CFTC, FA, FO Fonction publique, FSU, UNSA Fonction publique et Solidaires

Télécharger (PDF, 99KB)

Sep 25

Manifestation du 21 septembre : le SPAN dans le cortège !

Le 21 septembre, le Syndicat des personnels de l’Assemblée nationale SPAN était dans la rue aux côtés des autres salariés et fonctionnaires en lutte contre la casse du droit du travail. Une manifestation réussie et plus unitaire . Ci-après, le communiqué de la CGT constatant l’élargissement du mouvement, et quelques photos . Le combat continue !

Le mouvement s’élargit dans la rue et les entreprises

(Montreuil, le jeudi 21 septembre 201)

Plus de 200 rassemblements et manifestations, partout en France. Des milliers d’arrêts de travail dans tous les secteurs d’activité ; plusieurs centaines de milliers de manifestants et bien d’autres initiatives, c’est bien la preuve qu’après le 12 septembre, la mobilisation s’inscrit dans la durée.
Partout dans les professions, les travailleurs entrent dans le mouvement de contestation contre la loi travail XXL et exigent un droit du travail synonyme de progrès social.
Dans tous les départements, l’unité syndicale s’élargit. Les cortèges se parent des couleurs de l’ensemble des organisations syndicales.
C’est le résultat de la tenue d’assemblées générales, de réunions dans les entreprises et les services dans lesquelles les salariés prennent connaissance des mesures néfastes des ordonnances Macron et débattent de leurs exigences en matière de salaire, d’emplois et de conditions de travail.
Le Conseil des ministres du 22 septembre doit entendre les citoyens qui, très majoritairement, condamnent et rejettent la réforme du droit du travail et les mesures gouvernementales régressives pour les jeunes, les salariés du privé comme du public, les retraités et les privés d’emplois.
Le combat ne faiblit pas. Au contraire, il continue et se prolonge !
D’ores et déjà, de nouvelles dates d’action sont programmées : le 25 septembre, les routiers ouvrent la voie à l’appel des fédérations CGT, FO, UNSA ; le 28 septembre, les retraités battront le pavé et le 10 octobre, au tour des fonctionnaires.
Dans l’intérêt des salariés, la CGT s’adresse, dès aujourd’hui, à l’ensemble des confédérations syndicales qui, toutes, contestent les ordonnances, pour construire une nouvelle journée nationale d’actions interprofessionnelles dans les meilleurs délais.

 

Articles plus anciens «