Archives pour la catégorie Syndicat SPAN-CGT

Préavis du SPAN-CGT : rendez-vous le 7 et 11 février pour manifester contre la réforme des retraites

La Première ministre a présenté le mardi 10 janvier 2023 un projet de réforme des retraites qui frappera de plein fouet l’ensemble des travailleuses et des travailleurs.

Le jeudi 19 et le mardi 31 janvier, partout sur le territoire, plus de deux millions de personnes se sont mobilisées à deux reprises, dans le public comme dans le privé, contre les mesures brutales qu’il contient. Le message est très clair : le report de l’âge de départ à la retraite et l’accélération de l’augmentation de la durée de cotisation doivent être abandonnés.

Cette réforme s’appliquera très probablement pour l’essentiel aux personnels de l’Assemblée. En conséquence, fonctionnaires comme contractuels n’ont d’autre choix que de se mobiliser aux côtés des autres fonctionnaires et salariés pour défendre leurs droits.

Afin de permettre aux personnels de l’Assemblée de participer aux journées d’action prévues, le SPAN‑CGT dépose le présent préavis de grève pour le mardi 7 février de zéro heure à minuit et le samedi 11 février de zéro heure à minuit.

Le SPAN-CGT relaie, par ailleurs, pour la période du 1er au 28 février 2023, le préavis déposé par l’Union fédérale des syndicats de l’État (UFSE) auquel il s’associe pleinement.

Télécharger le préavis

Réforme des retraites : réunion d’information lundi et manifestation mardi

Jeudi 19 janvier, plus de deux millions de personnes se sont mobilisées, dans le public
comme dans le privé, contre le projet de réforme des retraites. Cette puissante mobilisation
oblige au retrait du texte.

Le message est très clair : il faut renoncer à la fois à l’âge de départ à la retraite à 64 ans
et à l’accélération de l’augmentation de la durée de cotisation. D’autres solutions existent !

Cette réforme s’appliquera, pour l’essentiel, aux personnels de l’Assemblée

Lors de ses voeux aux personnels, la Présidente de l’Assemblée a indiqué : « Il conviendra, le moment venu, d’aborder avec les Questeurs la prise en compte de cette réforme, en pleine
concertation avec les organisations syndicales représentatives du personnel, et dans le respect du principe d’autonomie qui a toujours présidé aux adaptations des régimes de retraite des assemblées parlementaires. »

Nous en déduisons que les déterminants de cette réforme (augmentation du nombre d’années
de cotisation et report de l’âge légal) auraient vocation à s’appliquer à l’Assemblée (« prise en
compte de cette réforme »), ce qui ne laisse d’autre choix que de nous mobiliser aux côtés des autres fonctionnaires et salariés.

La mobilisation s’organise à l’Assemblée !

Fonctionnaires comme personnels contractuels, nous sommes tous concernés. Pour protéger
nos droits et ceux des prochaines générations tant qu’il en est encore temps, l’intersyndicale de
l’Assemblée nationale, composée des syndicats SPAN-CGT et Solidaires-AN, vous invite à :

  • participer à une réunion d’information le lundi 30 janvier de 12h30 à 14h30 au 5ème bureau (lien ZOOM et codes communiqués par mail) ;
  • venir manifester le mardi 31 janvier : rendez-vous dès 14h Place d’Italie (parcours de la
    manifestation et point de rendez-vous à venir) ;
  • signer la pétition intersyndicale nationale « Retraites : non à cette réforme injuste et
    brutale ! » qui a d’ores-et-déjà été signée par près de 800 000 personnes (et les signatures
    continuent d’affluer).

Les lundi 30 janvier et mardi 31 janvier,
retrouvons-nous nombreux pour demander le retrait de cette
réforme injuste !

Télécharger le tract

 

Demande d’audience du SPAN-CGT à la Présidente de l’Assemblée nationale

Le 12 janvier dernier, le SPAN-CGT a écrit à la Présidente de l’Assemblée nationale pour une première prise de contact avant la réunion de la Commission de concertation.

Une telle rencontre serait l’occasion d’aborder la pénurie de personnels permanents à l’Assemblée nationale, source d’une dégradation de la qualité du service public rendu et des conditions de travail.

Elle permettrait également d’évoquer la réforme des retraites après la journée d’action du 19 janvier dernier, lors de laquelle plus de 2 millions de personnes ont manifesté contre l’allongement de la durée de cotisation et le report de l’âge légal de départ à la retraite.

Télécharger la lettre

 

Le SPAN-CGT en tête à l’AGRAN

Les élections au Conseil social et économique de l’AGRAN se sont tenues le lundi 23 janvier 2023.

Le SPAN-CGT progresse par rapport aux élections de 2019, lors desquels il avait obtenu 50% des voix et des sièges. Il arrive cette fois en tête de 7 voix (17 sur 27) et conserve ainsi son délégué.

Félicitations à Abdelhak DAGA et à son suppléant Alassane BA pour leur élection !

Ils porteront les revendications suivantes :

  • Lissage des primes d’activité sur tout l’année

Comme le SPAN-CGT l’a déjà demandé à plusieurs reprises, il réitère sa revendication d’un lissage des primes d’activités sur 12 mois, sur la base d’un forfait de 7 primes par mois.

  • Remplacement à 100 % des départs à la retraite

Au moment où le nombre de repas servis augmente fortement, il n’est pas question de réduire les effectifs ! Pour le SPAN-CGT, chaque départ à la retraite devra être remplacé !

  • Protection des acquis lors de l’intégration de l’AGRAN

Le SPAN-CGT sera extrêmement vigilant à ce que les droits spécifiques acquis par les personnels de l’AGRAN soient maintenus (13ème mois, mutuelle, primes d’activité, etc.)