«

»

Mai 25

Non-amendable, non négociable : le rapport mérite le pilon !

C’est avec stupéfaction et consternation que le SPAN-CGT a pris connaissance du rapport sur les évolutions de la fonction publique de l’Assemblée nationale, demandé par le Président François de Rugy qui en avait déterminé les contours dans sa lettre de mission et qu’il a décidé de présenter aux membres du Bureau.

Exit les recrutements, alors que le rapport lui-même reconnait que les effectifs de fonctionnaires sont insuffisants pour répondre aux besoins ! Exit le concours, garantie de la neutralité des personnels ! Exit l’unité du statut, exit la solidarité intergénérationnelle, exit l’interdépendance des différents corps de l’administration indispensables au bon fonctionnement de notre institution ! Pour toutes et tous, contractuels comme fonctionnaires, ce sera le moins-disant social.

Ce rapport déconnecté des réalités ne mérite qu’une chose : le pilon ! Pour le SPAN‑CGT, tout projet s’en inspirant ne sera ni amendable, ni négociable. Fonctionnaires de l’Assemblée nationale, nous servons avec fierté et sens des responsabilités tous les députés. C’est la raison pour laquelle nous ne laisserons pas briser le statut qui garantit non seulement l’autonomie de l’Assemblée vis-à-vis de l’exécutif, mais aussi l’efficacité et la neutralité de sa fonction publique.

Le SPAN-CGT ne reculera devant aucune forme de mobilisation pour faire échouer cette lamentable initiative.

Télécharger (PDF, 171KB)